Aménagé et navigable depuis le début du XXè siècle, le canal des Pangalanes est une suite de lagunes et de cours d'eau qui s'étire sur près de 700 Kms depuis Tamatave jusqu'à Farafangana parallèlement à l'océan Indien sur la côte orientale de Madagascar. Aujourd'hui la partie navigable c'est largement réduit...

A partir de 1898 quatre années de travaux furent nécessaires pour ouvrir le premier tronçon d’Ivondro à Andevoranto. En 1913, la concurrence du chemin de fer qui suivait le même itinéraire jusqu’à Ambila avant de faire un coude en direction de l’intérieur ne parvint pas à étouffer les ambitions d’un « grand » Pangalanes continuant droit au Sud. Le dossier complet de percement de bout en bout fut finalisé en 1925 et reçut quelques concrétisations au gré des déblocages budgétaires par les instances coloniales.

Paradoxalement, la Deuxième Guerre Mondiale fut bénéfique aux travaux du Canal car il fallait pallier la rareté des bateaux pouvant desservir la Côte Est. Après l’Indépendance, les difficultés de financement perdurèrent, mais d’importants travaux purent quant même être entrepris entre 1984 et 1991. Au fil du temps les vrais problèmes des Pangalanes s’avérèrent être les jacinthes d’eau, les branches d’eucalyptus barrant par endroit toute la largeur du Canal, l’ensablement, et des fois aussi les déchets industriels.

Des quatre dragues acquises par l’Etat en 1981, celle affectée aux Pangalanes qui était immobilisée à Analampotsy près de Mananjary a fait l’objet en 2005 d’importants travaux de réhabilitation supportés par le Programme Chemonics et le Business And Market Expansion (Bamex). Sa réutilisation est confiée à l’Agence Portuaire Maritime et Fluviale (APMF). Les quelque 240 km séparant Tamatave de Mahanoro seront parmi les premiers à en bénéficier.

Découvrez une végétation luxuriante, de palmiers, de pandanus, des« oreilles d'éléphants », des mangroves, des Ravinala (arbre du voyageur). Traversez d'authentiques villages de pêcheurs respirant la douceur de vivre, des embouchures ou encore des lagunes au mille légendes. Visitez l'usine sucrière de Maromamy, une des dernières usines à vapeur, créée en 1948 suivie d'une dégustation de vieux rhum, une ancienne fabrique d'hydromel local appelé « Betsa Betsa » et également une distillerie d'huile essentielle de niaouli.

Tout le long du voyage, d'extraordinaires lieux de vie aux spectacles permanents, insolites et inoubliables comme ces rencontres avec les « bateaux taxi-brousse », le ballet des pêcheurs avec leur pirogue, les radeaux transporteurs de bananes. Bref, une invitation au voyage à tous ceux qui sont épris d'authenticité et de découverte.

Adresse de la Réserve

Adresse : Ankanin'ny Nofy - Lac Ampitabe - Canal des Pangalanes
Code postal : BP 257
Ville : Tamatave 501
Région : Alaotra Mangoro, Analanjirofo, Atsinanana
Pays : Madagascar
Téléphone : (00261) 34 177 29 77
Téléphone : (00261) 20 579 08 83
Téléphone : (00261) 33 148 47 34
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
URL : www.palmarium.biz

Revue de presse

  • Les opposants pointés du doigt par Hery Rajaonarimampianina

    Voici quelques jours, le 13 mai 2017 lors de la Célébration du Centenaire de l'apparition de la Sainte Vierge de Fatima, la Conférence des évêques de l'Eglise catholique romaine de Madagascar (CEM) a adressé le message suivant l'endroit des élus

    ...
  • La grogne des enseignants et des étudiants s'amplifie

    Après les mouvements de la semaine dernière des étudiants de l'université d'Ankatso qui ont tenté de descendre dans la rue et occasionné la confrontation avec les forces de l'ordre, c'est au tour des étudiants de la Polytechnique de Vontovorona

    ...
  • La fourniture de la capitale en viande de zébu sérieusement menacée

    « Les opérateurs issus des 18 tribus » et évoluant dans l'élevage, le convoyage/transport et le négoce du zébu confirment ; ils vont cesser leurs activités à partir du 25 mai prochain. Le marché de viande de zébu de la capitale en sera la

    ...

Réseaux sociaux