Aller au contenu
Accueil » Comment prévenir la maltraitance envers les personnes âgées ?

Comment prévenir la maltraitance envers les personnes âgées ?

  • par

La maltraitance des personnes âgées peut être difficile à détecter, car elle se produit souvent derrière des portes closes et en privé. C’est un problème malheureusement répandu dans notre société. Les sévices faits aux personnes âgées peuvent prendre de nombreuses formes, notamment la violence physique, la violence psychologique, la négligence et l’exploitation financière. Il est important de reconnaître la maltraitance envers nos ainés lorsqu’elle se produit afin de pouvoir intervenir et protéger vos proches.

Lisez ce qui suit pour obtenir des conseils sur la manière de la prévenir et sur les mesures à prendre si vous la soupçonnez.

Quelles sont les différentes formes de maltraitance envers les personnes âgées ?

Pour bien prévenir les maltraitances des personnes âgées, il faut d’abord savoir de quoi on parle. Il y a principalement 3 formes de maltraitance qu’un senior peut subir :

Violence physique

Il peut s’agir d’une blessure temporaire ou permanente effectuée par une action comme : battre, étouffer, frapper, attacher … Il n’est pas rare que les tortionnaires utilisent des méthodes qui ne laissent aucune marque sur le corps de la victime. Une personne qui abuse physiquement d’une personne âgée est punie dans chacune de ces situations.

Violence psychologique

La violence physique précède habituellement la violence dite psychologique, mais elle peut aussi se produire simultanément. Les personnes âgées sont souvent victimes d’insultes et d’harcèlement en tout genre. Le chantage peut être utilisé comme une forme d’intimidation. Ce type de violence est plus difficile à prouver, car il n’y a aucune preuve tangible de violence mentale, c’est parole contre parole.

Abus de pouvoir et négligence de responsabilité

Quand les besoins fondamentaux d’une personne âgée ne sont pas satisfaits, on parle de négligence. Cela peut être délibéré ou le résultat d’une impossibilité lorsque la personne s’occupant de La personne n’est pas en mesure de le faire (que ce soir physiquement ou pour manque de conditions matérielles).

Profiter de l’argent ou des biens d’une personne âgée est considéré comme un abus financier.

Favoriser la relation sociale

La participation à un programme, un centre qui favorise l’intégration sociale, encourage les activités physiques, les loisirs et les soins personnels (psychologiques, cognitifs et physiques). Permettre aux personnes âgées des sorties fréquentes et des contacts avec de nombreuses personnes favorise une augmentation de l’indépendance et une réduction de la maltraitance.

Nos conseils pour prévenir la maltraitance envers les personnes âgées

  • Favoriser la relation sociale : La participation à un programme, un centre qui favorise l’intégration sociale, encourage les activités physiques, les loisirs et les soins personnels (psychologiques, cognitifs et physiques). Permettre aux personnes âgées des sorties fréquentes et des contacts avec de nombreuses personnes favorise une augmentation de l’indépendance et une réduction de la maltraitance.
  • La famille doit en prendre soin : La chose la plus importante est de prendre soin de vos proches âgés. Cela signifie qu’à tour de rôle chaque membre de la famille doit rendre visite régulièrement et s’assurer qu’ils sont en sécurité et à l’aise.
  • Lui fournir un cahier pour qu’elle exprime ses craintes et ses préoccupations
  • Soyez attentif aux changements de comportement ou d’humeur, qui peuvent indiquer que votre proche est victime de mauvais traitements ou de négligence.
  • Au moins doute se faire aider. Si vous soupçonnez une maltraitance envers une personne âgée, n’attendez pas pour agir. Appelez le 3977, la mission de ce numéro national est de lutter contre la maltraitance en fournissant des conseils, des orientations et des informations aux familles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.