Aller au contenu
Accueil » Mont Meru : le deuxième plus haut sommet de Tanzanie

Mont Meru : le deuxième plus haut sommet de Tanzanie

  • par
Le mont Meru

Il faut normalement trois à quatre jours pour gravir le deuxième plus haut sommet de Tanzanie, qui offre certaines des plus belles vues d’Afrique.

 Les montagnes orientales de la vallée du Grand Rift de Tanzanie abritent un volcan nommé Meru, situé à 70 kilomètres à l’ouest du Kilimandjaro et à proximité du parc national d’Arusha. À 4 566 mètres au-dessus du niveau de la mer, c’est la deuxième plus haute montagne du pays et la cinquième plus haute d’Afrique.

Voir également les 8 plus hautes montagnes d’Afrique.

Le Mont Meru en quelques mots

Il prend place dans le parc national d’Arusha, le mont Meru est la 2ième plus haute montagne de Tanzanie et est souvent négligé en raison de la proximité du Kilimandjaro. Il s’agit d’une bonne option pour les grimpeurs à petit budget, car il offre de superbes vues et des possibilités de vie sauvage. Une ascension de trois à quatre jours est nécessaire.

Cette randonnée est comparable à un safari à pied : on peut voir des girafes, des buffles et des zèbres le premier jour.

Dans les mythologies perse, bouddhiste, jaïn et surtout hindoue, la montagne mythique de Meru est considérée comme l’axe du monde, un symbole de l’unité de l’univers.

Déroulement de l’ascension du Mont Meru

  • Le premier jour de la randonnée vous fera traverser une végétation luxuriante,
  • Le deuxième jour vous fera traverser des marais salants.
  • Le troisième et dernier jour du voyage, il faudra lever le camp tôt le matin, accompagné par le clair de lune et les lampes frontales. Lorsque vous atteindrez le pic Socialist, prenez un moment pour admirer le magnifique lever de soleil sur le Kilimandjaro, ainsi que la vue du cône de cendres du mont Meru en son centre. Une fois que vous aurez profité de ces vues à couper le souffle, vous redescendrez sur Momela.

Les avantages de l’ascension du Mont Meru

  • Le Mont Kilimandjaro au lever du soleil, avec une vue imprenable sur la grande savane africaine.
  • Des animaux sauvages tels que des éléphants, des girafes, des buffles, des antilopes et des singes, notamment le singe colobe noir et blanc, peuvent être observés pendant le voyage.
  • Une façon économique de s’acclimater avant l’ascension du Kilimandjaro, cette ascension est fortement recommandée. L’ascension du Mont Meru coûte environ la moitié du prix de l’ascension du Kilimandjaro !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.