Aller au contenu
Accueil » C’est quoi l’adulescence ?

C’est quoi l’adulescence ?

  • par
fille-ado

Devenir adulte et se plier aux exigences que cette étape de la vie implique n’est souvent pas chose simple. Entre les difficultés à s’offrir une meilleure situation socio-professionnelle et la peur d’assumer ses responsabilités en quittant le cercle familial, source de confort et de sécurité, bien de personnes en fin d’adolescence, préfèrent retarder leur entrée dans le cercle des adultes. Cette situation, qualifiée dʼadulescence est un phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur dans toutes les sociétés. Cependant, il faudrait qu’à un certain moment, le jeune adolescent se fasse l’idée d’accepter son évolution en adulte, faute de quoi, sa vie se résumera à un échec. Qu’est-ce que lʼadulescence ? Quelles sont ses causes, et comment se sortir de cette situation ? 

Qu’est-ce que lʼadulescence ?

Le terme « adulescence » est un néologisme qui vient de la contraction des mots « adulte » et « adolescence ». Apparu dans les années 50, il est utilisé pour signifier la période de vie correspondant au prolongement de l’adolescence avec une entrée tardive dans la vie adulte. En général, même sʼil n’existe pas d’intervalle d’âge précis pour limiter l’adolescence, celui-ci se situe autour de l’âge de la majorité qui est généralement de 18 ans. Passé ce cap, l’individu atteint l’âge adulte.

Cependant, lʼadulescence vient caractériser une situation de vie dans laquelle une personne, bien qu’âgée, se comporte comme un adolescent. L’âge de lʼadulescent est le plus souvent entre la vingtaine et la fin de la trentaine, voire plus. Également qualifié de phénomène social, la situation lʼadulescence touche au même titre les hommes que les femmes.

Quelles sont les raisons de lʼadulescence ?

L’évolution de la société avec les crises d’après-guerre dans les années 1950 et le baby-boom dans la même période seraient les principaux facteurs ayant plus tard favorisé l’apparition des adolescents. En effet, avec la courbe du chômage sans cesse croissante et les difficultés à atteindre l’indépendance financière et matérielle, de plus en plus d’ados préfèrent repousser leur passage à l’âge adulte. Ainsi, ils préfèrent profiter du cercle familial tout en espérant pouvoir un jour s’en passer.

De plus, certaines contraintes psychologiques telles que la peur de prendre ses responsabilités, le doute, le manque de confiance en soi, viennent encore compliquer ce passage de l’adolescence à être adulte. En effet, par peur et incapacité de ne pouvoir supporter les exigences du passage à l’âge adulte, bien de jeunes-adultes préfèrent rester dans le confort et la sécurité que leur procure la condition d’adolescent. Ainsi, il ne sera question d’entrer dans l’âge adulte que si toutes les incertitudes de devenir adulte sont éclaircies.

Comment se sortir de lʼadulescence ?

Même si certains s’y plaisent, il faut reconnaître que lʼadulescence est une situation qui s’impose à la plupart des personnes concernées. Ces dernières cherchent alors des solutions afin de passer enfin ce cap et entrer pleinement dans la vie de jeune adulte. Ainsi, il faut s’y prendre par étapes pour réussir cette transition tant redoutée. Pour ce faire, il faut commencer par se rendre compte de l’évidence et se faire l’idée que le cocon familial ne sera indéfiniment pas présent. Il va donc falloir se baser sur celui-ci pour créer le sien. En ouvrant ainsi les yeux sur sa réalité, lʼadulescent sera amené par sa volonté manifeste à vouloir briser le plafond de verre afin de voler de ses propres ailes et devenir un adulte.

Cependant, avant de faire son entrée dans l’âge adulte, il faudra impérativement pour lʼadulescent, faire le point de sa situation actuelle. Cela lui permettra de savoir quels efforts faire pour atteindre les objectifs désirés. Une fois le plan de route élaboré, lʼadulescent pourra se comporter de sorte à être autonome sur tous les plans. Toutefois, pour que ce passage aux réalités de l’âge adulte puisse bien se faire, il incombe à l’adolescent de franchir ces barrières psychologiques qui le confortaient dans sa situation. Pour cela, il doit apprendre à gérer ses émotions, prendre des décisions, faire des choix ou encore penser comme une personne responsable. Sans le développement de ces capacités qui feront sa maturité, les craintes et les incapacités responsables de lʼadulescence seront toujours présentes.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.