Aller au contenu
Accueil » Quel est le meilleur âge pour mettre bébé à la crèche ?

Quel est le meilleur âge pour mettre bébé à la crèche ?

  • par
Un enfant qui joue

Une structure d’accueil se présente comme la solution idéale pour les parents occupés. Dans les crèches, les enfants et les bébés disposent d’une assistance personnalisée quant à leurs besoins quotidiens. Cette expérience est également bénéfique et positive pour leur développement intellectuel et social. En outre, la garderie peut aider les enfants et les bébés à développer leur langage, leur autonomie et à faire face à leur peur de la séparation. Toutefois, à quel âge devrait-on mettre son bébé à la crèche ? Y a-t-il un âge idéal qu’il faut respecter ? 

Entre 18 et 24 mois pour l’âge recommandé, mais ce n’est pas une obligation ! 

L’âge d’admission d’un enfant ou d’un bébé dans une crèche privée multi-accueil ou publique dépend de plusieurs paramètres. Chaque garderie a sa propre politique en ce qui concerne les profils des enfants admis au sein de sa structure. Mais en général, l’âge recommandé pour l’entrée en crèche est compris entre 18 et 24 mois. En revanche, ce n’est pas une obligation. D’ailleurs, plusieurs établissements acceptent des bébés dès leur 3e mois. 

Tout dépend également du type de garde que vous souhaitez offrir à votre enfant. Pour ce qui est des gardes collectives, vous avez : 

  • La crèche collective : pour les enfants de 2 mois à 3 ans
  • La crèche familiale : pour les enfants de 2 mois à 4 ans
  • La crèche parentale : pour les enfants de 3 mois à 4 ou 6 ans 
  • La halte-garderie : pour les enfants de 2 mois à 3 ou 6 ans
  • Le multi-accueil : qui combine les autres conditions d’accueil des autres modes de garde

S’il s’agit d’une garde individuelle, vous disposez des choix suivants : 

  • L’assistante maternelle qui prend en charge des enfants jusqu’à leurs 3 ans. 
  • La garde à domicile 
  • La garde à domicile partagée 
  • La jeune fille au pair

Aussi, il n’y a pas vraiment d’âge idéal pour mettre votre bébé à la crèche. Ce sont vos contraintes et vos objectifs de vie pour votre enfant qui priment. 

L’état de préparation des parents face à la séparation est ce qui compte

Finalement, cet âge idéal n’est pas une référence lorsqu’il s’agit d’inscrire son enfant dans une crèche. La question à laquelle il faut répondre est : « Est-ce que les parents sont prêts ? ». En effet, l’entrée en crèche signifie une séparation de l’enfant de ses parents, même si cela est temporaire. L’attachement qui se développe entre les deux rend difficile cette séparation. Et même si l’enfant sera bien entouré en crèche, l’angoisse de la séparation est une émotion non négligeable chez les parents. 

Avant d’envisager d’intégrer votre enfant dans une garderie, assurez-vous d’être totalement prêts. Certes, les mamans sont souvent obligées de reprendre leur travail après le délai légal du congé de maternité. Toutefois, sont-elles réellement prêtes à retourner au bureau et laisser leur enfant en crèche ? Cette angoisse de la séparation est normale. Et pour s’en débarrasser, il n’y a qu’une seule solution : la période d’adaptation. 

Qu’est-ce que la période d’adaptation ? 

La période d’adaptation est une démarche essentielle pour se préparer mutuellement à la séparation. Pendant cette période de transition, les enfants découvrent le nouvel environnement dans lequel ils vont bientôt évoluer. C’est aussi une période durant laquelle les parents échangent avec les personnes qui vont s’occuper de leurs enfants.

La période d’adaptation est ainsi l’occasion pour les parents de diminuer leur appréhension de laisser leurs enfants dans une structure d’accueil. Ils pourront découvrir l’environnement et les activités qui vont être proposés à leurs enfants. Ils pourront constater l’accompagnement qui va leur être fourni. Ils pourront échanger avec l’équipe encadrante et poser toutes les questions qui trottent dans leur tête. 

La période d’adaptation est essentielle, voire obligatoire, pour tous les parents qui souhaitent inscrire leurs enfants en crèche. L’appui des professionnels doit être combiné par le soutien des parents. De cette manière, les enfants pourront se développer plus sereinement. Et par la même occasion, les parents seront plus rassurés quant à la sécurité de leurs enfants dans ces structures de garde.

Donc, finalement, l’âge idéal n’est pas ce qui prime pour mettre un bébé à la crèche. L’important est de savoir si la structure de garde accepte l’âge de votre enfant. Ensuite, il faut déterminer si vous êtes maintenant prêts à affronter cette première séparation avec votre enfant après sa naissance. Si les deux conditions sont réunies, il n’y a aucune raison de ne pas inscrire votre enfant dans une crèche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.